Quantcast

Albert 1er, Prince de Monaco et les Pyrénées (1861-1921)

C’est à Bagnères-de-Luchon, ou Luchon (en occitan gascon Luishon), à la fois station de ski et thermale très réputée au cœur des Pyrénées et surnommée « La Reine des Pyrénées », que s’est rendue le mardi 14 juin, Son Altesse Sérénissime (S.A.S.) Le Prince Albert II de Monaco.
Suivant les traces de son trisaïeul, S.A.S. le Prince Albert Ier de Monaco, né le 13 novembre 1848 et décédé le 26 juin 1922, surnommé « le Prince savant » ou « le Prince navigateur », qui passa les dix dernières années de sa vie en ces lieux, S.A.S. Le Prince Albert II de Monaco est venu inaugurer l'exposition "Albert 1er, Prince de Monaco et les Pyrénées (1861-1921)".
Il y fut tout d’abord accueilli sur le parvis de l’hôtel de ville  par M. le Préfet de la Haute-Garonne, Étienne Guyot et M. Eric Azemar, Maire de Luchon en présence des groupes folkloriques ( fils de Luchon, Quadrille Luchonnaise et de la fanfare Luchonnaise), suivi par la Promenade dans le Luchon de la Belle époque, montrant la Belle Époque et les années folles, puis des expositions du Prince Albert Ier dans les Pyrénées sous la conduite de M. le Maire, des arrêts auprès des commerçants afin de déguster des produits du terroir,
et échanger avec les habitants et acteurs de la cité, descriptions architecturales accompagnées de leurs anecdotes  historiques. Ensuite eut lieu la visite du Parc du Casino accompagné par des Chants en Gascon, «  Le Saoussat »),  par les élèves des écoles primaires de Luchon, une  Fantasia par la compagnie des guides à cheval de Luchon, en présence de la fanfare Luchonnaise. Ce fut enfin l’Inauguration et la visite de l’exposition "Albert 1er, Prince de Monaco et les Pyrénées (1861-1921)" sous la conduite du Pr Serge Brunet.
Le mercredi 15 juin, c’est une excursion en montagne qui eut lieu le matin, au départ de l'Hospice de France, qui était chemin de l’Impératrice vers la cabane  de la Glère
et la limite du Parc National des Pyrénées, puis redescendant vers l’arboretum de JOUÈOU
( ancienne commanderie de St-Jean-de-Jérusalem, ordre protecteur des voyageurs dans les cols ), dont la présentation et la visite furent effectuée par M. Lagleize, Président des guides de l’office de la montagne de Luchon et géographe. L’après-midi fut consacrée au transfert vers Font-Romeu ou le Prince Albert II visita le lendemain, notamment en présence de Philippe Candeloro (patineur artistique français, médailles de bronze aux Jeux olympiques d'hiver de 1994 à Lillehammer et de 1998 à Nagano, vice-champion du monde en 1994), le centre de ressources, d'expertise et de performance sportive (CREPS) en altitude, qui est également le centre de préparation de Paris 2024 pour les Jeux Olympiques.
Puis ce fut la descente vers le Musée sans Murs, galerie d'art la plus haute d'Europe et mystérieusement installé à une égale distance de Saint-Jacques de Compostelle et de Rome et de l’ermitage de Font-Romeu, crée en 2008 avec le concours de la municipalité, et sous l’impulsion d’une poignée de membres fondateurs passionnés, c’est un musée 
dont les murs vont au delà de l’imagination. 
Cette exposition, qui fait partie des commémorations faites au centenaire du Prince Albert Ier est en entrée libre du 14 juin au 15 septembre au Casino de Luchon. 
N’oublions pas également de saluer et de remercier M. Jean Petit qui a accompagné S.A.S. Le prince Albert II pour ses témoignages et photos.  
Jean-Luc ELENA

Immagini

Redazione PortofinoNews

redazione@portofinonews.it

Yacht Show 2022

Il Genoa e 777 Partners a Portofino

Portofino il concorso lirico più giovane del mondo

LA STORICA FIAT 500 DI NUOVO IN PISTA A MONACO

Apunt Media